mercredi 30 mars 2011

Le Jour J : Difficultés & solutions !

99% de jeunes mariées sont stressées le Jour J. Bénéficiant de nombreux conseils de mes camarades filles déjà mariées, j'envisage quelques solutions. Et c'est là que VOUS entrez en scène, je vais avoir besoin de plusieurs complices.
1 - A partir du moment où la Robe-de-mes-rêves sera enfilée, on organise un périmètre de sécurité : cigarette, café, alcool, nourriture, enfants, animaux sont à proscrire à moins de deux mètres.

2 - Nous sommes confrontés à un problème féminin de taille : une femme en robe de mariée n'a PAS de sac à main, argghhhhhhh. Donc, QUI portera le Sac à dos de XXL de rando dont on aura besoin ? Des volontaires ? Pour ranger pêle-mêle : trousse de secours (pour petits et grands bobos), collants de rechange (3 paires minimum), tongs et/ou ballerines pour "quand on ne supportera plus nos nouvelles chaussures", super déo Narta 48h (voire 72h) très grand volume, eau de toilette, méga trousse de maquillage, rouleau de PQ (au cas où), 35 paquets de mouchoirs, tampons et serviettes hygiéniques (au cas où), fiole d’alcool fort (ça, c’est pas un au cas où), doliprane pour mal de tête ou mal au dos…
Bon, et en ultime recours, si on arrive à convaincre nos super cops et/ou belles-soeurs, témoins de transporter (chacune un composant) le minimum vital dans leur magnifique pochette satinée hypra-riquiqui, on prend : un mini déo, de quoi faire des retouches make'up basiques (truelle pliable + fond de teint aux pigments intelligents - oui ça existe !), un mini-miroir (faire 150 photos avec des traces de rouge à lèvre sur les quenottes, c’est ballot), des pastilles vichy (pour ne pas fumer et sentir bon de la bouche / double effet Kiss Cool) et un paquet de mouchoirs XXXXL.

Et je note, noir sur blanc, quelques conseils de mes copines déjà mariées, valable aussi pour les Invitées :


1 - Sur le seuil de l'Eglise, on fait semblant de connaître les vieux oncles ou les ex-voisins de la belle-famille, tout en évitant de faire la bise aux invités du mariage d’à côté (oui ça existe aussi).
2 - Pour éviter de se retrouver en cellule de dégrisement avant l’ouverture du bal, on emploie une technique simple, mais efficace : on alterne chaque verre d’alcool par un verre de Perrier. Ou on supprime totalement l'alcool (pfff), ou on fait semblant de boire (re pffff).
3 - Enfin, quand on se glisse dans une conversation à tendance intellectuelle après 3 coupes de champagne (+ les fioles du sac à main des témoines), on évite de tenter le grand discours sur le nuage du Japon et ses conséquences néfastes, on emploie plutôt la technique du « C’est pas faux ». Et on file voir un autre groupe de personnes !
4- Maintenant, passons à la partie « classe » de cet article : uriner et cloper (oui j'ai arrêté de fumer il y a 4 ans et je ne reprendrai pas, c'est juste au cas où) avec sa robe meringue en toute discrétion (pas les deux en même temps : catastrophe assurée). La Mariée doit rester distinguée en toute occasion. L’image de moi un verre de champagne dans la main droite, verrine dans la gauche et clope au bec ne sera pas Glam(our).
Pour la question des toilettes, il faut avouer qu’une fois de plus les Hommes sont totalement avantagés…Bref, moins j' ingurgiterai d’alcool, moins j'aurais besoin d’y aller. Ensuite, pour les questions relatives à la praticité d'une robe qui pourrait être quelque peu encombrante et son jupon aux baleines incassables, je demanderai de l’aide à une personne de confiance : ma maman (ayant changé mes couches pendant plusieurs années), une témouine (avec qui on se change pour aller à la piscine), ou une personne du sexe féminin totalement saoule et incapable de s’en souvenir. Si malgré tous ces efforts, il est impossible de rentrer dans les toilettes avec ma parure et ma dream team, je propose de faire comme dans notre jeunesse, on emmène tout ce joli monde (mère, témouine et inconnu bourrée) dans le jardin des voisins ou entre deux voitures pour se soulager…
5- Pour le stress comportemental : je rappelle que mettre une baffe à un enfant insupportable pendant l'apéro, ça fait toujours désordre (d’autant plus si ce n’est pas son propre rejeton). On utilise donc les mêmes remèdes que pour les symptômes émotionnels (yoga + sophrologie,) mais en plus on essaie de se projeter sur les conséquences néfastes d’une altercation verbale (voire physique) avec Mr Le Curé qui a 10 minutes de retard. On évite le repli sur soi, et on coopére. ("Melle Coco, voulez-vous prendre pour époux Mr F… Je sais POAAAAAAAAAAAAAAAS." snif snif)


Voilà ! Surtout, si en lisant ces lignes, copine, cousine, ou toute femme déjà mariée, pensez à autre chose, n'hésitez pas à m'en faire part ! Quant aux autres, vous l'aurez compris, I need help !!! Mais en tout cas, je rigole bien à essayer de trouver des solutions miracles ! Ah, ah, ah !! :)))
arbre_22868772_M
(cc Fotolia)

Posté par Coco et didou à 13:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Le Jour J : Difficultés & solutions !

    truelle pliable !

    J'a-do-re le coup de la truelle pliable ! non, vraiment, en plus c'est pas ton truc ! ppppffffff.......

    Posté par cécile, jeudi 7 avril 2011 à 22:26 | | Répondre
  • pipi

    Je t'aidera à faire pipi ma belle......... pense qu'on attendait les bébés ensemble, des trucs gras, gores, et gros, on en a eu ensemble !!!! hhhaaaaahhhhaaaaa...........

    Posté par cécile, jeudi 7 avril 2011 à 22:27 | | Répondre
  • sac xxl

    et si pour une fois c'était les mecs qui se tapaient le sac à main, à dos ??? ou la banane .... ahahahaaaa ..........(à condition qu'elle soit assortie aux chaussettes qui se voient sous le pantalon "feu au plancher" évidemment !

    Posté par cécile, jeudi 7 avril 2011 à 22:32 | | Répondre
Nouveau commentaire